Assistance médicale d'urgence en voyage

Une équipe bilingue disponible 24 / 7
de partout dans le monde!

«Quelle est la meilleure assurance voyage?»

Catégorie : Conseils de nos experts  
Étiquettes :

En matière d’assurance voyage médicale, ce qui est bon pour l’un n’est pas nécessairement bon pour l’autre.

En lisant un peu sur les médias sociaux, on constate que les questions portant sur les assurances voyages reviennent souvent. Les voyageurs cherchent généralement tous la même chose : une assurance voyage qui leur permettra de partir la tête tranquille, sans craindre que leur réclamation ne soit refusée et sans que la prime ne leur coûte trop cher. Ils veulent « la meilleure assurance » ou carrément « la moins cher ». Les réponses fusent alors de toutes parts :

« Prenez l’assurance A. » « Ne prenez pas la B ! »

« Je suis assuré avec telle carte de crédit… » « Moi avec celle-là… »

Ce qu’il faut comprendre avant tout, c’est qu’en matière d’assurance voyage médicale, ce qui est bon pour l’un n’est pas nécessairement bon pour l’autre.  

Calcul de la prime

Une prime d’assurance est calculée selon un ensemble de facteurs propres à chaque individu. De plus, chaque assureur regardera ces facteurs de façon différente. Un même individu obtiendra donc des primes distinctes en comparant plusieurs assureurs, même en donnant exactement les mêmes informations à chacun d’eux.  

Voici quelques-uns des facteurs pouvant avoir un impact sur votre prime :

  • Votre âge
  • Votre sexe
  • La durée du voyage
  • La destination
  • Votre état de santé et vos conditions médicales préexistantes
  • Le montant de la couverture
  • L’ajout d’options
  • L’utilisation d’une franchise
  • Les rabais applicables au moment de l’achat
  • Et plus encore !  

Il est très rare qu’une personne fournisse autant de détails sur sa situation personnelle au moment de dire que l’assurance A est la moins cher. C’était peut-être la moins cher pour elle, mais ne sera pas nécessairement la moins cher pour vous.

De plus, un client pourrait être très satisfait de la prime payée pour son assurance cette année, mais cette même assurance pourrait lui coûter plus cher l’année suivante. Une année de plus, ou un voyage plus long de quelques jours peuvent parfois avoir de grandes répercussions sur le risque que vous représentez pour l’assureur et la prime sera ajustée en conséquence. La prime est circonstancielle.

Rappelez-vous également que « prix » et « qualité » sont deux choses bien différentes. L’important, c’est d’abord de magasiner une assurance qui répondra à vos besoins.

La « meilleure » assurance

Ici aussi, il faut faire preuve de discernement. Sur quels critères peut-on juger qu’une assurance est ‘meilleure’ qu’une autre ? Peut-on considéré que l’assurance A est meilleure parce qu’elle a payé la réclamation de Monsieur Untel alors que l’assurance B a refusé la réclamation de Madame Unetelle ? Bien sûr que non.

Vous vous en doutez, les assureurs ne peuvent refuser une réclamation sur un simple Pile ou Face. Au moment d’annoncer à un client que sa réclamation est refusée, un assureur doit avoir des preuves solides.

  • Y avait-il une omission au dossier ?
  • L’assuré a-t-il fait une fausse déclaration au moment de répondre au questionnaire médical ?
  • Les conditions médicales préexistantes du client rencontraient-elles la clause de stabilité de l’assureur ?
  • Le client participait-il à une activité à haut risque au moment de l’accident ?
  • L’assuré avait-il appelé l’assistance d’urgence de l’assureur avant de consulter, tel que requis ?
  • La réclamation est-elle couverte par un autre assureur ?

De nombreux facteurs peuvent justifier le refus de paiement d’une réclamation, mais la totalité du dossier est rarement étalée publiquement par la personne concernée au moment d’écrire que l’assurance X a refusé sa réclamation. Comme indiqué dans la Déclaration des droits et responsabilités de la Travel Health Insurance Association (l’Association canadienne de l’assurance voyage), les voyageurs doivent :  

  • Connaître leur état de santé
  • Connaître leur voyage
  • Connaître leur police
  • Connaître leurs droits

Beaucoup de gens croient encore (à tort !) que les assureurs font tout en leur pouvoir pour éviter de payer des réclamations (alors que certains sondages auprès des assureurs démontrent que près de 95% des réclamations sont payées). Mais l’assureur ne fait pas de magie : il ne peut sortir une clause surprise d’un chapeau au moment d’une réclamation. Tout est écrit noir sur blanc dans la documentation fournie et il est de la responsabilité de chaque assuré de lire cette documentation et de poser des questions avant de partir en voyage.

Les témoignages, commentaires et avis positifs devraient être privilégiés au moment de chercher « la meilleure assurance ». Comment est le service à la clientèle de l’assurance A ? Votre courtier recommande-t-il l’assurance A ou la B ? Pour quelles raisons ?

Voyez justement des témoignages de clients satisfaits.

En conclusion, nos experts vous conseillent…  

Au moment de choisir votre assurance voyage, le plus important est que la protection réponde à vos besoins. Ceux-ci sont tout aussi uniques que vous l’êtes. Et ils peuvent changer d’un voyage à l’autre.

Il est également important de se rappeler qu’il est normal de chercher des recommandations, mais il faut savoir faire la part des choses. Refuseriez-vous de visiter un hôtel ou un restaurant simplement parce qu’une personne a rédigé un mauvais avis, alors que des centaines d’autres ont apprécié les lieux ? Probablement pas. Dans un même ordre d’idée, passeriez-vous à côté d’une assurance voyage qui répond à vos besoins parce qu’elle a refusé la réclamation du troisième voisin du cousin de votre tante, pour une raison non spécifiée par la personne concernée? 😉